espace pro

  • 22 Juin
    Vacances apprenantes

    Vacances apprenantes

    Dans le cadre du plan «Vacances apprenantes» initié par le ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et par le ministère de la Ville et du Logement, 4 dispositifs sont proposés aux familles et aux enfants et vous sont présentés ci-après :

    – Les « Colos apprenantes »

    – L’aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement

    – Les dispositifs « Ecole ouverte » et « Ecole ouverte buissonnière »

    Consultez les infos :

    AP vacances apprenantes signé

    Flyer Vac apprenantes

  • 22 Juin
    Fond de soutien d’urgence aux associations

    Fond de soutien d’urgence aux associations

    Afin de compléter les mesures prises par l’Etat, ce fonds de soutien d’urgence aux associations répond au besoin de trésorerie lié à la baisse d’activité engendrée par la crise sanitaire du Coronavirus. Ce fonds s’adresse aux associations ayant une activité économique de 1 à 50 salariés (ETP) dont le siège ou un établissement est basé en Nouvelle-Aquitaine et ayant été sévèrement touchées par les conséquences de l’épidémie de COVID-19.

    Échéances

    Fin de dépôt des dossiers

    La date limite de saisie des demandes sur la plateforme est fixée à deux mois jour pour jour suivant la date du décret réglementant les déplacements dans le cadre de la crise COVID 19 mettant fin à la période de confinement.

    Etude des dossiers

    Les dossiers seront traités par nos services instructeurs. Des éléments complémentaires peuvent vous être demandés.

    Prise de décision

    Une réponse sera adressée par mail à l’entreprise sous un délai de 15 jours environ après réception du dossier complet.

    Objectifs

    • Apporter un soutien au besoin de trésorerie causé par la baisse d’activité liée à l’épidémie de COVID-19 dans un but de préservation de l’activité et de l’emploi.

    Bénéficiaires

    Le fonds de soutien d’urgence aux associations s’adresse exclusivement aux associations remplissant toutes les conditions présentées ci-dessous :

    • Disposer d’une activité économique
    • Rencontrer un besoin conjoncturel (et non structurel) de trésorerie susceptible de compromettre la continuité de son activité,
    • Employer de 1 à 50 salarié(s), évalué en équivalent temps plein (ETP)*,
    • Avoir son siège ou un établissement sur le territoire de la Région Nouvelle-Aquitaine,
    • Appartenir à un des domaines d’activité relevant des compétences et priorités régionales :
      – Culture (livre, musiques actuelles, cinéma et audiovisuel, spectacle vivant et musiques, arts plastiques, transmission et socialisation des langues régionales, valorisation du patrimoine culturel matériel et immatériel)*
      – Sport amateur (organisateurs de manifestation sportive inscrite dans un calendrier fédéral et impactée par la période de confinement, associations affiliées et agréées faisant face à une diminution de recettes liée à l’interruption des championnats sportifs)
      – Jeunesse (associations œuvrant dans le secteur de la jeunesse, de l’éducation populaire pour les 15-30 ans et du service civique en lien avec les champs d’action définis dans les règlements d’intervention de la Région Nouvelle Aquitaine en vigueur en faveur des acteurs de jeunesse)
      – Tourisme (gestion de sites et d’hébergements hors Offices de Tourisme)
      – Tiers lieux et médiation numérique
      – Agriculture, aquaculture, pêche
      – Formation professionnelle continue et accompagnement vers l’emploi
      – Environnement (eau, biodiversité, réemploi et économie circulaire, éducation à l’environnement)
      – Insertion par l’activité économique
      – Associations caritatives (réseaux habilités par l’Etat à recevoir des contributions publiques pour l’aide alimentaire et couvrant l’ensemble du territoire régional.)
      – Associations relevant du secteur des solidarités internationales
      – Et plus généralement les acteurs de l’ESS partenaires de la Région

    * Pour le spectacle vivant associations bénéficiant d’une licence d’entrepreneur de spectacle, et pour les salles de cinéma classées Art et Essai l’aide est réservée aux établissements exploités par des personnes ayant réalisé, en moyenne, au cours des deux années précédant la demande d’aide, moins de 1 % des entrées sur le territoire national.

    Modalités

    Quel est le montant ?

    La subvention régionale prend en charge une partie du besoin de trésorerie généré par la perte d’activité liée à la crise sanitaire COVID-19. Le besoin à financer est constitué par le besoin de trésorerie à court terme découlant de la crise COVID 19 et non pris en charge ou financé par les autres dispositifs publics ou privés : prêts bancaires notamment couverts par la garantie de l’Etat, prêts de BPI ou de tout autre organisme de financement, Fonds de solidarité, report de charges sociales et fiscales, chômage partiel…

     

    Mode de calcul de la subvention :

    La subvention est calculée à partir de l’assiette éligible sur le mois où le besoin de trésorerie est le plus fort (mois où l’écart entre les dépenses et les recettes sera le plus élevé).

    Assiette éligible = besoin de trésorerie – autorisation de découvert court termes ou ligne de trésorerie (pour le mois de référence) – les aides publiques ou privées obtenues

    Mois de référence = mois présentant le plus fort besoin de trésorerie sur la période définie comme le mois de dépôt de la demande et les deux mois suivants

    Le montant de la subvention s’élève à 50 % de l’assiette éligible retenue, soit :
    Montant de l’aide = (besoin de trésorerie du mois de référence – autorisation de découvert court termes) x 50 / 100

     

    Montant de la subvention :

    MINIMUM : 1 500 €

    MAXIMUM : 20 000 €

     

    Modalités de paiement :

    Le versement aura lieu en une seule fois.

    Quels sont les critères de sélection ?

    • L’association devra s’engager formellement à ne pas céder sa créance, sous quelque forme que ce soit, auprès d’un établissement de crédit ou d’une société de financement.

    Le règlement d’intervention, téléchargeable ci-dessous, précise toutes les modalités de ce dispositif.

    Comment faire une demande ?

    Le modèle de trésorerie mensuelle sur un période de 3 mois à compter de la date de la demande doit être téléchargé ci-dessous et complété en priorité. Vous y détaillerez la situation de trésorerie en début de période, les encaissements et décaissements, et en particulier, l’ensemble des dispositifs et aides COVID 19 publics et privés mobilisés. Ce document est l’élément central de votre dossier pour les instructeurs, il nécessite d’être renseigné avec soin et d’être signé par le directeur de la structure demandeuse.

    Une fois le prévisionnel de trésorerie complété, le dépôt de votre dossier s’effectue sur notre plateforme en ligne  Mes démarches en Nouvelle-Aquitaine qui est accessible via le bouton « créer mon dossier » dédié à votre domaine d’activité, au bas de cette page.

    Pour déposer votre demande d’aide, il est nécessaire de créer un compte sur la plateforme Mes démarches en Nouvelle-Aquitaine si vous n’en possédez pas déjà un. Après avoir créé votre compte, vous pourrez renseigner les informations demandées, déposer les pièces justificatives nécessaires et nous transmettre votre dossier au sein de cette même plateforme. Par la suite, vous pourrez suivre l’avancée du traitement de votre demande en vous connectant à votre compte.

    Un tutoriel d’aide « Comment bien saisir ma demande » est à votre disposition, en pièce-jointe au bas de la page, pour vous accompagner dans cette démarche.

    Pièces justificatives à fournir obligatoirement :

    • RIB, de moins de 2 mois s’il est daté, aux noms et coordonnées exacts de la structure
    • Plan de trésorerie présentant les décaissements de charges et les encaissements de revenus d’activités et de subventions prévus sur une période de 3 mois à compter de la date de dépôt de la demande daté et signé par l’expert-comptable ou à défaut le représentant légal de la structure. Le modèle à compléter est téléchargeable ci-dessous
    • Relevé de compte bancaire au 1er mars 2020
    • Document attestant l’ensemble des crédits court terme (découvert, Dailly, escompte, affacturage) autorisés par la ou les banques et leur niveau d’utilisation au premier jour du mois de la demande
    • Document attestant du refus d’autorisation de découvert de la ou des banques de l’association (le cas échéant)

    A cela s’ajoutent des pièces recommandées :

    • Déclaration INSEE
    • Dernière liasse fiscale disponible déposée (Bilan et Compte de résultat)
    • Attestation de demande de prise en charge du chômage partiel pour la DIRECCTE

    Et après ?

    Après l’envoi de votre demande, Une attestation de dépôt vous sera adressée par mail pour vous confirmer la bonne réception par nos services.

    Le dépôt d’une demande ne vaut pas acceptation. Vous serez informé par mail de la suite donnée à votre demande. Des informations complémentaires pourront vous être demandées par nos services.

    Toutes les infos ici -> https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/coronavirus-fonds-de-soutien-durgence-regional-aux-associations

    By Beaubfm association espace pro
  • 22 Juin
    Mon été musical JM France

    Mon été musical JM France

    PLAN D’INTERVENTIONS MUSICALES JUIN-JUILLET-AOÛT 2020

    Fiche de présentation « Mon été musical JM France » 

    Dans cette période de crise épidémique qui voit la reprise partielle d’activités en milieu scolaire et la préparation d’un été soumis aux contraintes sanitaires, notamment pour tous les accueils de jeunes, les JM France proposent de mettre en œuvre un plan d’ateliers et d’interventions artistiques à destination de tous les lieux acteurs d’éducation, de vacances et de loisirs qui souhaiteraient une présence active d’artistes auprès des enfants et des familles.

    – Objectifs –

    Renouer du lien, faire découvrir le plaisir de pratiques musicales simples et d’une prestation musicale de qualité in situ, adaptées aux contraintes sanitaires. Dans le cadre d’objectifs pédagogiques et ludiques, susciter la curiosité et l’ouverture sur le monde.

    – Format –

    Module d’une demi-journée de présence d’un artiste sur place (3 heures) avec temps de mini-concert en solo et d’ateliers participatifs, ajustables au cas par cas selon les propositions des artistes et les souhaits des encadrants et animateurs. Possible articulation avec les dispositifs d’éducation artistique et culturelle (EAC) en vigueur.

    – Moyens artistiques –

    Les JM France disposent d’une ressource de plus de 150 artistes répartis sur l’ensemble du territoire, engagés dans les tournées et les ateliers JM France, tant en ville qu’en milieu rural. Les thématiques d’ateliers sont diversifiées : voix, percussions corporelles, lutherie urbaine ou sauvage, écriture de chanson, danse baroque, percussions… Elles s’appuient sur des livrets pédagogiques, des visuels, et sur les nombreuses contributions des artistes durant la période de confinement, qui ont proposé des « défis pédagogiques » aux enfants.

    – Prise en charge –

    Les JM France ont défini un forfait par module, à hauteur de 240 euros toutes charges et tous frais compris. Elles prévoient à titre exceptionnel de contribuer à hauteur de 160 euros. Reste donc 80 euros à charge de l’organisateur local (ainsi que les frais additionnels si le format de l’intervention est modifié).

    Récapitulatif :

    – module d’intervention artistique sur une demi-journée (3 heures) 

    – ateliers participatifs et prestation mini-concert en solo 

    – définition préalable d’une thématique d’atelier

    – mobilisation d’artistes à proximité (50 km) 

    – coût forfaitaire 240 euros. Contribution demandée : 80 euros
    Contact national : Camille Pernelet, assistante action culturelle, cpernelet@jmfrance.org / 01 44 61 86 79

    LES JM FRANCE
    Depuis plus de 75 ans, les JM France, association reconnue d’utilité publique, œuvrent pour l’accès à la musique des enfants et des jeunes, prioritairement issus de territoires éloignés ou moins favorisés. Chaque année, le réseau des JM France, composé d’un millier  de bénévoles et 400 partenaires culturels, organise 2 000 spectacles, ateliers et événements. Une expérience musicale forte, conviviale et de qualité… à la rencontre de 400 000 jeunes. www.jmfrance.org

    By Beaubfm espace pro
  • 10 Mar
    Inégalités sociales et discriminations

    Inégalités sociales et discriminations

    La pochette pédagogique: inégalités sociales et discriminations

    Le contraire de l’égalité, le traitement différent des personnes en raison de critères interdits par la loi, comme la couleur de la peau ou le sexe. Mais bien souvent, cela reste assez vague : de quelles inégalités et de quelles discriminations parle-t-on ? Qui est concerné ?

    Cette pochette a été conçue dans le but d’informer les jeunes âgés de 12 à 17 ans sur les inégalités et les discriminations de manière concrète. C’est avec des exemples précis d’inégalités et de discriminations que chacun peut en prendre conscience.

    Elle permet de donner des éléments d’explication :

    D’où viennent ces inégalités et ces discriminations ? Quels sont les progrès réalisés ? Ou au contraire, pourquoi n’y a-t-il pas d’évolution ?

    Mais elles le font à partir d’exemples de situations réelles, afin de rendre plus compréhensibles ces inégalités et ces discriminations.

    Elle est aussi une invitation à réfléchir sur nos préjugés et à faire changer les choses.

    Téléchargez la pochette éducative ici

1 2 3 4 13

Beaubreuil.org, actus, agenda, répertoire, votre site d'info sur le quartier.